We've detected you are coming from a location inside the Americas.

Please choose one of the following:

Close

L'étude mondiale BSRIA sur la climatisation montre une baisse en 2016août 2017

L’étude d’intelligence sectorielle récemment publiée par BSRIA sur le marché mondial de la climatisation  montre que la baisse s’est réduite sur 2016 par rapport aux deux années précédentes. Les indicateurs récents montrent qu’une reprise de la croissance est attendue sur plusieurs régions pour 2017.

Le marché mondial de la climatisation a diminué de 1% en valeur sur 2016, à comparer avec la chute de 5% sur 2015, un meilleur résultat que prévu initialement. Le marché chinois a bénéficié d’une reprise tardive encouragée par de fortes températures, et par la publication du nouveau plan quinquennal par le gouvernement, avec pour effet une augmentation des ventes. Le Brésil et l’Arabie Saoudite principalement ont contribué à un taux de croissance négative du marché.

Le marché mondial a été évalué à 92.6 milliards de US$, dont les produits “packaged” représentent près de 85%.

Le marché “packaged air conditioning” 1 le plus important est en Asie Pacifique, qui représente près de 60% du marché mondial en volume. Le marché a baissé de 1% en 2016, un taux moins important que ce qui avait été envisagé précédemment ; les résultats positifs en Chine pour la seconde moitié de l’année ont empêché que le marché chute plus fortement.

Le marché “climatisation centralisée” 2 a connu une faible dynamique à l’exception des Amériques. Les US, qui représentent le deuxième marché « central plant » le plus important, a connu une croissance modérée. Le ralentissement des investissements dans le secteur de la construction ainsi que la faible activité dans les secteurs santé et enseignement ont empêché une plus forte croissance. D’un autre côté, une demande soutenue dans les secteurs bureaux et hôtels a pu encourager un peu le marché.

Des menaces persistantes sur l’économie du Brésil ont joué un rôle dévastateur sur le marché de la climatisation alors que le pays connaît sa plus forte récession.

Saziye Dickson, Senior Market Research Consultant à BSRIA Worldwide Market Intelligence, explique:

« Globalement, 2016 a été une bonne année en Europe et en Asie du Sud-Est. Les très fortes chaleurs et la reprise de la croissance - surtout dans le sud de l'Europe - ont profité aux marchés de la climatisation dans toute la région européenne et ont particulièrement stimulé le marché italien. L'Asie du Sud-Est bénéficie d'un climat chaud dans le contexte d’un marché de la climatisation encore peu mature, de plus stimulé par la croissance économique grâce aux investissements directs étrangers, aux nouvelles activités de construction, au tourisme et aux investissements publics, ce qui entraîne une croissance de 7% dans cette région.

La région des Amériques s'est contractée de 5% en volume et a atteint près de 27 millions d'unités en 2016. Les plus grands marchés de ce continent ont connu des écarts de performance très réels, les États-Unis, le Canada et le Mexique affichant de fortes croissances alors que le Brésil (-46%) et l’Argentine (-15%) ont chuté. L'instabilité politique et le ralentissement économique ont été les principales causes de ces récessions.

Le dynamisme du marché américain de la climatisation dans son ensemble a été au rendez-vous avec une augmentation de 8% en 2016. Toutes les catégories de produits ont connu une croissance, excepté le segment des grandes unités « packagées ». La consommation des ménages, les nouvelles activités de construction, en particulier dans les bureaux, l’hôtellerie et le commerce, ainsi que les taux d’intérêt peu élevés, ont été quelques-uns des principaux moteurs en 2016.

Le marché de la climatisation en Europe a progressé de 13% en 2016 après avoir enregistré de faibles performances dans les années qui précèdent. Une forte croissance qui a été encouragée par la reprise économique pour la plupart des pays européens ainsi que par la vague de chaleur survenue en Europe du Sud, qui a engendré un besoin de réapprovisionnement.

La croissance s’est manifestée dans la plupart des grands marchés européens, excepté au Royaume Uni. Le vote pour quitter l’Union Européenne a engendré une grande incertitude, et la livre britannique est tombée à son plus bas niveau depuis trente-et-un ans. Dans l’ensemble les immeubles de bureaux ont connu une faible demande, ce qui a eu pour conséquence de retarder les projets qui étaient en phase d’achèvement, et l’achat ainsi que l’installation d’appareils de climatisation s’en sont trouvé également retardés.

La région MEIA a enregistré un faible déclin en 2016 après deux années de croissance. Le marché total de la climatisation a été évalué à un peu plus de 13 million d’unités vendues. L’Inde a été le marché le plus important de la région, ayant connu une croissance de 8%. Mais l’Arabie Saoudite a été marqué à nouveau par le manque d’investissement public et s’est contracté de 25%, ce qui explique que la région dans son ensemble ait connu une chute de 1%. La croissance en Inde a été portée par l’augmentation accélérée du taux de pénétration de la climatisation dans le secteur résidentiel, des températures élevées en mai, et une roupie stable garante d’une meilleure planification des affaires et des investissements directs étrangers. »

Climatisation mobile

Les ventes totales de climatiseurs mobiles pour 2016 sont estimées à près de deux millions d'unités, ce qui représente une croissance de 15% par rapport à 2015 et une valeur de 563 millions de US$. Les États-Unis, qui sont le marché le plus important, comptant pour plus de la moitié des ventes mondiales, ont connu une croissance notable de 29%. Les conditions climatiques favorables ont été la cause de cette dynamique, mais aussi la mise sur le marché de produits à des prix très compétitifs.

Il s’agit d’un produit dont les ventes sont très versatiles et dépendent des températures estivales du pays. L’Europe et l’Asie du Sud-Est ont connu des croissances plus modestes, mais ont aussi vu la concurrence des splits à bas prix s’intensifier.

Fenêtres / muraux

Le marché des produits fenêtres / muraux a globalement chuté de 2% en volume. Le marché plafonne à 12 millions d'unités et 2,4 milliards de $ en 2016. Ce produit est menacé d’obsolescence dans de nombreux pays alors que les splits continuent de progresser. Le marché le plus important est aux US, comptant pour 60% des ventes en nombre d’unités. Le climat économique favorable dans ce pays a encouragé une hausse de 9% en 2016, pour atteindre 7 millions d’unités. Les autres marchés importants continuent d’être l’Inde et l’Arabie Saoudite, mais tous deux ont enregistré une baisse en 2016.

Ce marché devrait connaître une croissance modeste d’ici 2021, entièrement imputable à la croissance du marché US.

Splits 3

Les systèmes de splits représentent le segment le plus important du marché mondial de la climatisation, couvrant jusqu’à 80% des ventes en nombre d’unités. Les multi-splits comptent pour 3% et les DRV pour 14% du marché global en valeur en 2016. Le marché total des splits atteint plus de 100 millions d’unités, ce qui représente une baisse de 1% par rapport à 2015, et compte pour 70 milliards de US$ en 2016. La Chine est le plus gros marché, bien qu’elle ait connu une chute de 5% qui a impacté la croissance globale. Les pays avec les plus fortes croissances ont été la Corée du Sud (35%), qui a bénéficié d’un été chaud, le Vietnam (16%), l’Inde (11%), et les US (6%).

L’adoption de la technologie inverter s’est accélérée pour la plupart des marchés en 2016. La majorité des produits en Europe sont maintenant 100% inverter, à l’exception de la Russie où la législation n’encourage pas cette technologie, et où le climat économique récessif entraîne la domination des produits low-cost.

Saziye ajoute:

« 2016 a été une année faste à la fois pour les multi-splits et les DRV, tous deux enregistrant une croissance à deux chiffres. Les trois principaux marchés du multi-split ont enregistré une croissance, l’Italie (49%), les US (27%), et la Corée du Sud (2%), apportant ainsi leur contribution à la croissance globale. Le multi-split correspond à un segment de marché situé entre le mono-split et le mini-DRV (<20 kW) couvrant à la fois le secteur résidentiel et tertiaire.

Le marché du DRV peut être qualifié de résistant à la récession, puisque ce produit parvient à enregistrer une croissance même en période difficile. L’adaptabilité du produit à la fois dans le neuf et la rénovation, pour des applications résidentielles et tertiaires, lui ont permis de tirer son épingle du jeu ces dernières années, durant lesquelles il y a eu un transfert des projets du neuf vers la rénovation. La possibilité d’équiper les DRV de systèmes de GTB, en progression, a aussi permis l’accès à de nouvelles opportunités pour ce produit.

De manière croissante, des produits de ventilation sont installés avec les DRV, de sorte que ceux-ci peuvent maintenant concurrencer plus efficacement les solutions basées sur l’eau glacée, où le renouvellement de l’air est assuré.

Le marché global des splits et DRV devrait connaître une croissance modérée de 2% en nombre d’unités entre 2015 et 2021. Le principal moteur sera une augmentation du taux de pénétration de la climatisation dans le bâtiment, en particulier dans les pays en développement, associée à la reprise économique en Europe. La croissance la plus significative devrait avoir lieu dans la région Moyen-Orient, Inde et Afrique, suivie de l’Europe. »

Rooftops

Le marché global des rooftops a été estimé à près de 1,2 millions de pièces vendues, correspondant à une valeur de 4 milliards de US$, ce qui représente une baisse de 1% comparé à 2015 en nombre d’unités.

Les US et le Canada sont de loin les deux marchés les plus importants, comptant pour près de 90% des ventes mondiales en 2016.

Ce produit reste étroitement lié à certains secteurs tels que le commerce et les restaurants de type fast food. Du fait que le commerce en ligne continue de prendre des parts de marché sur le commerce traditionnel, la croissance restera limitée pour le rooftop. Le marché global devrait connaître un TCAC de 2,6% en nombre d’unités vendues entre 2015 et 2021.

Climatisation centralisée

Le marché global des chillers et produits de traitement et diffusion d’air a été évalué à 14,5 milliards de US$, ce qui représente une baisse de 2% comparé à 2015. Les chillers comptent pour près de 50% du marché de la climatisation centralisée mesuré en valeur pour 2016. Le continent américain a été le seul à enregistrer une croissance, grâce l’activité soutenue du marché US.

Bien que plusieurs régions du monde aient connue une phase de croissance économique, il s’écoule toujours un certain temps entre la phase de construction et la phase d’achat des équipements du bâtiment, et le marché continue d’autre part à souffrir d’un déficit de projets dans le tertiaire.

La région la plus importante, l’Asie-Pacifique, représente près de 35%, suivi par l’Europe avec 26%, les Amériques avec 25%, et la région MEIA avec 14%. Les taux de croissance sont restés modestes dans l’ensemble, les plus grands marchés ayant connu des taux situés entre 1 et 5%. Pourtant, ce marché est toujours porté par les deux géants que sont les US et la Chine qui, combinés, comptent pour 45% des ventes mondiales.

Un développement notable du marché des chillers fut la progression de la technologie inverter, ainsi que des applications pompe à chaleur, principalement en Europe. Les lois en vue d’encourager l’efficacité énergétique et la rude concurrence des systèmes à détente directe ont incité les fabricants à redoubler d’efforts.

Globalement, le marché de la climatisation centralisée devrait connaître une croissance modérée, ceci pour toutes les régions analysées, avec un TCAC de 3% en valeur envisagé pour la période 2015-2021.

Notes

(Le 13ème) plan quinquennal chinois (2016-2020)

Le gouvernement chinois publie un plan de développement tous les 5 ans: le dernier plan met l’accent sur la promotion et le développement des énergies vertes et des industries œuvrant pour les économies d’énergie.

  -1 Packaged air conditioning: fenêtres/muraux, unités mobiles, splits, indoor packaged et rooftops. 

  - 2 Climatisation centralisée: chillers, centrales de traitement d’air, ventilo-convecteurs

  - 3 Les splits contiennent les mono-splits gainables et non-gainables, multi-splits et VRF


Cet article est basé sur la dernière étude World Air Conditioning Study, publiée par BSRIA en mars 2017, couvrant 30 pays.

Pour plus d'information sur la disponibilité et le coût des études de BSRIA contactez Grégoire Corty - WMI Regional Manager pour BSRIA France et BeNeLux au +33 (0)6 65 21 46 62 ou par e-mail: greg.corty@bsria.fr